Sem Bam est un cheval hongre anglo-arabe de 10 ans, issu de l’élevage de la famille Malou. Il est le fils de Béguin du Loup et de Lola d’Oloron. Sem Bam a rejoint le Club Hippique de la Côte Basque à l’âge de 5 ans.

 

Dès son année de 5 ans, Sem Bam montre de très grandes qualités à l’obstacle. Pour sa première année de concours en 2011, c’est Julie L. qui le monte sur des épreuves à 1m et 1,10m. S’il peut parfois commettre une petite faute d’inattention, Sem Bam fait déjà preuve d’un très grand « sens de la barre ». Cette année-là, il participe notamment à ses premiers Championnats d’Aquitaine à Lège – Cap Ferret, dont il ne manquera ensuite aucune édition.
Bam Julie 2

 

A 6 ans, en 2012, Sem Bam évolue sous la selle de Cécile E. et de Mathilde M., alors élève-monitrice au CHCB. Il engrange ses premiers classements dans des épreuves à 1,10m et 1,15m.
Bam Cécile 2

 

A 7 ans, Sem Bam poursuit ses bonnes performances en CSO avec Mathilde M. et Elodie P., et participe également avec succès à deux épreuves de concours complet avec Johanna D., alors élève-monitrice. En 2013, Sem Bam prend notamment le départ des Championnats de France par équipe au Haras de Jardy, où il effectue deux parcours sans faute.

Bam Elo 1

 

En 2014, « Bam » est régulièrement classé dans des épreuves de CSO à 1,15m, et débute les épreuves à 1,20m en fin de saison. A 8 ans, il accède notamment à la finale des Championnats d’Aquitaine à Pau. Avec Johanna D., il se classe également deuxième de l’épreuve amateur 2 du concours complet organisé au CHCB.
Bam Jo Bam Elo 2

 

En 2015, Sem Bam fait un très bon début de saison, se classant notamment dans des épreuves à 1,15m et 1,20m. Malheureusement, dès le mois d’avril il doit observer quelques semaines de repos suite à une blessure au tendon. Il fait toutefois son retour sur les terrains en septembre et se montre à nouveau très performant avec Valentine S. ou avec les élèves-moniteurs du CHCB.
Bam Valentine

 

Nul doute qu’en 2016, Sem Bam alignera à nouveau les classements, et qu’il continuera à dessiner d’immenses sourires sur le visage de ses heureux cavaliers.

Partager avec vos amis.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp